38 Avenue Marx Dormoy 03100 Montluçon
04 70 05 33 47
reservations@hotel-montlucon.fr
Réserver
109 musiques actuelles Montluçon
the-ex
109 musiques actuelles Montluçon

Agenda avril & mai 2015

 

PUTS MARIE + Thomas Kahn

Vendredi 29 avril à 20h30 au Guingois

Puts Marie cultive depuis plus de quinze ans un passé trouble, entre mythe et mystère et a déjà mis toute la critique d’accord. Un succès qui doit autant à ses qualités musicales qu’à sa personnalité unique, entre grand cirque rock’n’roll et théâtre à la poésie étrange.
Un art éprouvé des alliances contre-nature que les Biennois transposent à merveille sur leur nouvel album, Masoch I – II. Servi par une écriture assurée, un lyrisme vénéneux et des instrumentations pleines de ressort, Puts Marie peut tenter tous les écarts sans jamais s’égarer, oser toutes les digressions sans perdre son propos.
Douze titres ouverts aux mutations, où le rock se déploie dans toutes ses nuances, du grunge bricolé (Sugar Run) à la pop sinueuse (All Yours Am I), du groove mariachi (Hecho en Mexico) à la soul garage (Horse Gone Far).

BLACK UHURU + RASITES

Mercredi 11 mai à 20h30 à l’embarcadère

Évènement reggae au 109 avec Black Uhuru, un des groupes mythiques du roots reggae. Issu du quartier de Waterhouse à Kingston, il a été formé en 1974 par Garth Dennis, Don Carlos et Duckie Simpson et a connu depuis plusieurs formations successives.

MICKEY 3D + Captain Kid

Vendredi 13 mai à 20h30 à l’embarcadère

Mickey 3D est de retour avec un nouvel album Sebolavy, disque aux failles spatio-temporelles. Mickael Furnon, qui, malgré ses trente ans de service semble allergique aux rides dévoile un opus pop, rock, électro, sauvagement familier aux couleurs mouvantes et aux mélodies qui accrochent sans jamais insister.

THE EX

Samedi 21 mai à 20h30 à l’embarcadère

Plus vraiment besoin de présenter The Ex, groupe néerlandais qui en 30 ans de musique a écrit une page de l’histoire du rock indépendant européen.

Leur influence est majeure sur de nombreux groupes, comme Shellac, Sonic Youth ou Fugazi, qui s’en réclament ouvertement.

 

Laisser une réponse