38 Avenue Marx Dormoy 03100 Montluçon
04 70 05 33 47
reservations@hotel-montlucon.fr
Book Now
LE FRACAS
fracas
LE FRACAS

CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL DE MONTLUÇON

 

 Troublantes apparences

Naïades compagnie Agitez le bestaire

Through the window compagnie Succursale 101

Vendredi 27 novembre au centre commercial Saint Jacques et samedi 28 novembre au boulevard de courtais

 

Du phénomène de l’escargot (La compagnie s’appelle revient)

samedi 28 novembre place notre dame et boulevard de courtais

Mieux que les soldes, plus fou que les braderies ou autres démarques, Troublantes Apparences invite à un inhabituel lèche-vitrines. Constituée de trois courts spectacles, la proposition prend la forme d’un parcours artistique au gré des commerces de Montluçon.

 

Peer Gynt (premier voyage)

Jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 décembre à 20h / Lundi 14 novembre à 19h30.

Nouvelle création de Johanny Bert, Peer Gynt (premier voyage) embrasse à travers l’incroyable épopée d’un homme éperdu de vie et de mensonge les questions fondatrices de la quête de soi et du sens de l’existence.

 

Villa Dolorosa

Mardi 19 Janvier à 20h30 et mercredi 20 janvier à 19h30.

Passionnée par les écritures contemporaines, le metteur en scène Suisse Guillaume Béguin nous propose de traverser l’oeuvre de Rebekka Kricheldorf, auteure considérée en Allemagne comme l’une des plus brillantes de sa génération. Avec une langue corrosive, précise, percutante et drôle, elle capte les travers et paradoxes de notre société contemporaine.

 

Extase et quotidien

Jeudi 21 janvier à 19h30 et Vendredi 22 janvier à 20h30.

Passionnée par les écritures contemporaines, le metteur en scène Suisse Guillaume Béguin nous propose de traverser l’oeuvre de Rebekka Kricheldorf, auteure considérée en Allemagne comme l’une des plus brillantes de sa génération. Avec une langue corrosive, précise, percutante et drôle, elle capte les travers et paradoxes de notre société contemporaine.

 

Le fracas en itinérance

Elle pas princesse/lui pas héros

Tournée février et mai 2016

Prolongeant les projets du Fracas autour de l’identité, cette création jeune public ouvre un volet sur l’identité garçon / fille. Un spectacle à jouer partout, sans dispositif scénique. L’histoire c’est ELLE et LUI qui vont la raconter, chacun de leur côté. Deux histoires qui se regardent et s’assemblent comme un puzzle pour mieux tenter de déconstruire certains clichés et stéréotypes.

In situ – Histoires sacrées dans la nuit coupable.

Résidence février 2016

Dans une nuit lointaine, un roi convoque les oracles de la dernière sorcière d’Andorre, un guerrier victorieux s’apprête à s’sacrifier sa fille, un homme va trahir son ami… Tous cherchent la gloire et trouveront la fatalité. Narration, musique et formes marionnettiques porteront ces bijoux du répertoire vocal baroque, véritables mythes fondateurs.

In situ – Vanité

Résidence mars et avril 2016

Comme une nature morte au danseur. Poser dans un espace des beautés, des plaisirs et les voir s’effacer, disparaître. N’en garder qu’un souvenir, une trace pour continuer sa route, jusqu’à la fin. Se croire solide, jusqu’à éprouver les faiblesses de son corps.

 

R.A.G.E

Mardi 9 février à 20h30, mercredi 10 février à 19h30 et jeudi 11 février à 20h30.

Reconnue pour ses spectacles aussi ciselés que vertuoses, la compagnie Les Anges au plafond compose le second volet d’un diptyque consacré à la censure.

Leave a Reply